www.methode-anti-stress.com

 Stop stress · Boutique · Plan du site · Prévisions météo · Stop Tabac

Toutes les methodes gratuites anti-stress
 

 Spasmophilie tétanie

 Maladie qui rend nerveux

 Magnésium

 Hyperthyroïdie

 Hypoglycémie

 hypoglycémie sang

 Les voies digestives

 Ulcère d’estomac

 Colite spasmodique

 Eréthisme cardiaque

 Peau et les cheveux

 Peau

 Acné

 Acné et nourriture

 Acné nervosité

 Pellicules sur cuir chevelu

 Perte de cheveu

 Perte aigues

 Perte chroniques

 Magnésium

 Psoriasis

 Psoriasis traitements

 Lichen plan

 Vitiligo

 Sommeil  -   Durée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 

 

 

SPECIAL STRESS : La spasmophilie et la tétanie

 

Les maladies qui rendent nerveux


— Des engourdissements, des fourmillements dans les mains, des crampes dans les jambes et les doigts de pied.

— Une colite spasmodique, souvent accompagnée d'une constipation alternée avec une diarrhée, des gargouillements. (Ce spasme gonfle et dégonfle douloureusement le ventre et donne l'impression d'estomac noué.)

— Des accès de sensiblerie. (Le spasmophile est un grand sensible. Il lui arrive de pleurer lors d'un film triste. Il est plutôt pessimiste et il ressent des moments de passage à vide avec perte d'élan vital et crise de pleurs chez les femmes. Au maximum, il peut même éprouver des vagues de désespoir, avec envie de suicide. Il a souvent la gorge sèche, serrée, avec une « boule ».)

— Des troubles des phanères (Tissu qui forme la peau, les ongles et les cheveux.) : il perd facilement ses cheveux, ses ongles se cassent, ses dents présentent souvent aussi des caries nombreuses et fréquentes.

— Un certain état d'excitation intérieure avec une frénésie de faire plusieurs choses à la fois, qu'il ne mène jamais jusqu'au bout.

— Un épuisement rapide dans la pratique des sports, une difficulté de concentration lors des travaux intellectuels, avec maux de tête fréquents.

 

— Une vésicule biliaire paresseuse entraînant des problèmes digestifs.

— Des troubles des règles chez les femmes.

— Une grande sensibilité aux changements de temps, notamment aux temps humides et froids, qui provoquent des douleurs multiples et un certain état de malaise (douleurs des dents et des gencives, douleurs articulaires, maux de tête...).

— Des verrues et des papillomes très fréquents aux mains et au visage.

Mais le signe le plus caractéristique de la spasmophilie est le « signe de Chovstek » : lorsqu'on percute la joue, au milieu de la ligne unissant la commissure labiale au lobe de l'oreille, avec un marteau à réflexe ou avec l'index, la lèvre supérieure se contracte d'une certaine façon ressemblant à un museau de tanche.

Bien sûr, tous ces signes sont rarement réunis chez une même personne, mais deux ou Irois suffisent à prouver l'existence d'une spasmophilie ; ils seront ressentis avec plus ou moins d'intensité par chaque sujet, qui aura tendance à en privilégier un ou deux selon ses inquiétudes. Ainsi, les palpitations et douleurs au cœur inquiéteront l'homme d'affaires orienté sur l'infarctus du myocarde, alors que le rentier sédentaire sera plus axé sur les manifestations de son côlon.
 

 

 

www.methode-anti-stress.com

Toutes les methodes gratuites anti-stress
 

 Accueil Site

 

 Boutique

 La Fatigue

 Le Yoga

 Dentiste

 Cheveux

 Contact

 Mentions légales


 Derniers articles

 Le sommeil


 

Musicothérapie

 Produit du moment

Comment Vaincre l'Anxiété

 

 
 
 Partenaires

 Le divorce

 Conseils-juridiques