www.methode-anti-stress.com

 Stop stress · Boutique · Plan du site · Prévisions météo · Stop Tabac

Toutes les methodes gratuites anti-stress
 

 Spasmophilie tétanie

 Maladie qui rend nerveux

 Magnésium

 Hyperthyroïdie

 Hypoglycémie

 hypoglycémie sang

 Les voies digestives

 Ulcère d’estomac

 Colite spasmodique

 Eréthisme cardiaque

 Peau et les cheveux

 Peau

 Acné

 Acné et nourriture

 Acné nervosité

 Pellicules sur cuir chevelu

 Perte de cheveu

 Perte aigues

 Perte chroniques

 Magnésium

 Psoriasis

 Psoriasis traitements

 Lichen plan

 Vitiligo

 Sommeil  -   Durée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 

 

 

La nervosité qui rend malade : Les voies digestives

 

La gastrite : n’introduisez aucun « corrosif » dans votre estomac quand vous êtes à jeun

Le tube digestif est, avec la peau, un des organes les plus réceptifs de notre nervosité. Cela vient du fait qu’il est très richement innervé dans tout son ensemble : autrement dit, il reçoit une très grande quantité de terminaisons nerveuses qui apportent les influx nerveux de la commande centrale à l’organe touché. Plus un organe est innervé, plus il sera sensible à l’état nerveux, à l’anxiété, à votre émotivité, à vos soucis, à votre environnement. Si, en outre, vous surajoutez à cette prédisposition une mauvaise alimentation, la prise d’excitants et de médicaments agressifs, vous risquez de porter atteinte au fonctionnement normal de ces organes.

La gastrite est une inflammation de la muqueuse gastrique, c’est-à-dire une atteinte du tissu qui tapisse l’intérieur de l’organe. C’est souvent à ce niveau qu’ont lieu tous les échanges entre le milieu extérieur et le milieu intérieur et, au niveau de l’estomac, ces échanges sont très importants puisqu’il s’agit de l’alimentation et de ce que l’organisme va en assimiler. La muqueuse gastrique, outre son rôle d’assimilation et de choix des aliments à absorber, joue aussi un rôle sécrétoire : elle sécrète des enzymes et des sucs digestifs qui vont permettre les réactions chimiques de la digestion. Or, cette fonction sécrétoire se trouve sous la dépendance directe du système nerveux et de votre état nerveux.

Pour créer une gastrite, deux mécanismes essentiels vont entrer en jeu :

1. Vous êtes nerveux et cet état retentit sur tout l’organisme et, en particulier, sur les organes richement innervés. Les glandes sécrétoires de la muqueuse vont se mettre à produire leurs sucs digestifs en dehors des périodes de digestion. Résultat : de l’acide chlorhydrique et d’autres substances agressives pour votre muqueuse, très fragile, vont se retrouver dans l’estomac vide et seront irritants pour la muqueuse. Imaginez des gouttes d’acide qui se déversent sur elle. Au maximum, cela peut faire des trous, ce sera la formation d’un ulcère de l’estomac.

 

2. Vous absorbez des substances trop agressives pour la muqueuse gastrique. La muqueuse sécrète des substances destinées à la protéger contre les produits qui l’attaquent, la mucine, par exemple ; mais ces substances peuvent ne pas être suffisantes. De même, votre alimentation constitue souvent le meilleur protecteur gastrique qui puisse exister : la viande, notamment, tapisse la muqueuse de l’estomac et la protège.
 

Que faire quand vous souffrez de gastrite ?

• Prendre vos repas lentement et au calme, et les faire suivre, si possible, d’une courte détente.

 

• Observer une alimentation simple et simplement préparée.

Vous devez éviter les épices, les sauces, les graisses cuites, le café et le thé.

En dehors des repas, il ne faut plus fumer, boire de café ni de thé ; boire de l’alcool aurait aussi un effet catastrophique sur la muqueuse non préparée. Évitez le vin blanc si vous êtes sensible, et, bien sûr, ne vous énervez pas.

 Imaginez, à chaque fois que vous vous énervez, les petites gouttes qui tombent sur votre muqueuse toute fragile et les dégâts que cela peut faire, les petits trous qui se forment.

Abstenez-vous de boire des eaux minérales alcalines (Vichy, Badoit) qui, du fait de leur alcalinité, obligent l’estomac à réagir en sécrétant des acides ; de prendre, pour de petites affections, de l’aspirine ou ses dérivés en dehors des repas.

 

Quant aux anti-inflammatoires comme la cortisone, la phénylbutazone et autres, ils sont tous agressifs pour l’estomac ; on ne les prendra qu’en cas d’absolue nécessité.

Sachez qu’il n’existe pas encore de véritable protecteur gastrique, quoi qu’en disent les publicités des laboratoires ; donc, ne pensez pas qu’en prenant tel ou tel produit vanté par la publicité, vous pouvez vous permettre d’absorber du vinaigre au goulot. Sachez enfin que toute gastrite doit être radiographiée et traitée médicalement. Il est indispensable de consulter un médecin.

 

 

 

 

www.methode-anti-stress.com

Toutes les methodes gratuites anti-stress
 

 Accueil Site

 

 Boutique

 La Fatigue

 Le Yoga

 Dentiste

 Cheveux

 Contact

 Mentions légales


 Derniers articles

 Le sommeil


 

Musicothérapie

 Produit du moment

Comment Vaincre l'Anxiété

 

 
 
 Partenaires

 Le divorce

 Conseils-juridiques