www.methode-anti-stress.com

 Accueil · Boutique · Plan du site · Prévisions météo · Stop Tabac · Stop Migraine

Menu Dentiste - www.methode-anti-stress.com
 

 Plus les perdre

 Alopécie androgénétique

 Nouveaux traitement

 Chez les femmes

 La greffe

 Shampooing

 Le VEGF

 La racine

 

 

 
 
 
 
 
 

 

 

La perte des cheveux

 

L'ALOPÉCIE ANDROGÊNÉTIQUE

 

Une question d'hormones
L'alopécie androgénétique concerne un homme sur trois à 30 ans et un homme sur deux à 50 ans. La perte de cheveux masculine est chez I' adulte la cause la plus fréquente d'alopécie et de calvitie. Si les femmes sont moins concernées, c'est parce que la perte des cheveux est principalement influencée par une hormone, la dihydrotestostérone (DHT), qui est produite principalement par les hommes. L'alopécie androgénétique conjugue l'hormonal et le génétique (plus de 100 gènes seraient impliqués dans ce processus) ; c'est une hypersensibilité, héréditaire, à une hormone masculine qui entraîne la chute des cheveux: la dihydrotestostérone ou DHT.

 

HISTOIRE NATURELLE DE LA CALVITIE


Elle se caractérise par un raccourcissement de plus en plus marqué du cycle de croissance du cheveu, associé à une atrophie progressive du follicule pileux. Ceci aboutit d'une part à une transformation du poil final épais et foncé en duvet et, d'autre part, à une chute des cheveux. La chevelure se raréfie selon un schéma caractéristique. La chute des cheveux débute le plus souvent au niveau du front et évolue peu à peu vers l'arrière. Parfois l'alopécie survient d'abord à l'arrière de la tête et s'étend ensuite vers l'avant. Les cheveux de la couronne (nuque et côtés) ne sont pas soumis à cette perturbation génétique ; la pousse reste régulière, les cheveux gardent leur force.

L'alopécie androgénétique se voit déjà chez le jeune homme à peine sorti de l'adolescence. L'alopécie ne se manifeste pas avant l'âge adulte parce qu'il n'y a pas d'hormones mâles produites en assez grande quantité avant cela. La perte des cheveux peut être précoce et brutale ou au contraire s'installe progressivement en plusieurs années. Si certains hommes perdent leurs cheveux plus tard, c'est que leur hypersensibilité aux androgènes est moindre ou plus longue à se manifester. Le degré de calvitie et la vitesse avec laquelle elle va évoluer dépend des gens, elle est progressive ,mais elle peut présenter des poussées entre lesquelles la perte se calme.

 

De nouvelles découvertes
La chute des cheveux s'accompagne, on le sait maintenant, d'une inflammation au niveau de la racine. Limportance du processus inflammatoire et de la fibrose dans l'apparition de l'alopécie androgénétique fait aujourd'hui l'objet de recherches. Il y a quelques années, on a remarqué que les hommes présentant une carence héréditaire de la 5a -réductase, l'enzyme qui dans la racine du poil transforme l'hormone masculine testostérone en dihydrotestostérone, ne deviennent jamais chauves. Cette découverte étonnante a permis de mieux comprendre l'influence exacte des hormones dans l'alopécie de l'homme.

 

 

www.methode-anti-stress.com

 
www.methode-anti-stress.com
 

 Accueil Site

 Boutique

 La Fatigue

 Le Yoga

 Dentiste

 Cheveux

 Contact

 Mentions légales


 Derniers articles

 Le sommeil


 

Musicothérapie

 Partenaires

 Le divorce

 Conseils-juridiques